19/02/2018 – La douane vient d’annoncer un décalage de la mise en production de Delta T.

« Dans le cadre du développement par la DGDDI du nouveau téléservice Delta T devant succéder au NSTI et pour lequel vous avez reçu un contrat de service, vous aviez été informés que la date cible de mise en production était fixée au 15 janvier 2018.

Malheureusement ce calendrier doit être repoussé.

La partie réalisation sera finalisée en mars 2018, mais les phases de tests (en particulier conformance européenne) et recettes, ainsi que la migration des données nécessiteront quelques mois supplémentaires.

Le nouveau téléservice sera ainsi déployé en novembre 2018 et cohabitera avec NSTI.

L’ouverture progressive de Delta T sera étalée sur deux phases permettant de sécuriser le passage au nouvel outil. Dès la mise en production de Delta T, les opérations en DTI se feront en intégralité sur cette application sauf si le mouvement doit encore être notifié à destination sur NSTI. L’usager sera automatiquement orienté vers le bon téléservice.

Les flux EDI resteront en EDIFACT et passeront progressivement sur Delta T (par vagues de prestataires de connexion). Cette phase de transition est prévue pour durer 4 mois au minimum (2 mois de passage progressif de l’EDI et 2 mois pour apurer les mouvements en cours sur NSTI).

Au-delà, NSTI sera arrêté. Tous les flux EDI passeront alors sur Delta T pour l’ensemble des opérateurs, et pour ceux dont les intégrateurs auront converti leurs échanges en XML, ils pourront alors se faire en XML. Le format EDIFACT sera encore maintenu pour une courte durée si nécessaire.  

Nous attirons votre attention sur le fait que les nouvelles fonctionnalités de Delta T ne seront opérationnelles qu’après l’arrêt de NSTI, soit à partir de février 2019 au plus tôt. Les opérateurs prêts pourront utiliser le nouveau format XML uniquement à partir de cette date. Il leur est ainsi demandé de ne pas décommissionner le système actuel qui échange avec NSTI.

Cependant, l’intégration à Delta T des prestataires de connexion et des opérateurs, commencée en avril 2017, peut se poursuivre afin d’anticiper la phase de certification métier. »

Source : Bureau E3 – Politique du Dédouanement – Sous-direction du commerce international – Direction générale des douanes et des droits indirects

Décalage de la mise en production de Delta T
Étiqueté avec :