INCOTERMS

puce1    Les Incoterms® en images                puce1    Tableau des coûts pas Incoterms®


Utilité des Incoterms®

INCOTERMS® :

Contraction « d’INternational COmmercial TERMS », les Incoterms déterminent les obligations réciproques du vendeur et de l’acheteur dans le cadre d’un contrat d’achat/vente international.

Les Incoterms précisent les responsabilités respectives mais ne définissent pas le moment où est transférée la propriété.
Les Incoterms fixent le partage des coûts et fixent la division des risques.
Présentation douanière des Incoterms®

4 caractères alphanumériques dont :

3 lettres reprenant la règle Incoterms retenue au contrat.
1 chiffre localisant le contrat de transport :1 : endroit situé en France.
2 : endroit situé dans un autre état membre de l’Union Européenne.
3 : endroit situé en dehors de l’Union Européenne
Les Incoterms® 2010 : deux groupes distincts

Les Incoterms® 2010 tiennent compte de l’évolution des pratiques du commerce international, de l’émergence des questions sécuritaires (attaques du 11 septembre) et de l’adoption du cadre Safe (normes en matière de sécurisation et facilitation des échanges).

On retrouve 11 Incoterms classés dans 2 groupes distincts :

– Les règles liées à tous les modes de transport : EXW – FCA – CPT – CIP – DAT – DAP – DDP
– Les règles applicables au transport maritime et au transport par voies fluviales : FAS – FOB – CFR – CIF

1. Règles applicables à tout mode de transport :

EXW :

Le vendeur a rempli son obligation de livraison quand la marchandise est mise à disposition dans son établissement (atelier, usine, entrepôt, etc.). L’acheteur supporte tous les frais et risques inhérents à l’acheminement des marchandises de l’établissement du vendeur à la destination souhaitée. Le vendeur n’a pas à charger la marchandise sur un quelconque véhicule d’enlèvement. Ce terme représente l’obligation minimale du vendeur. A utiliser essentiellement dans les échanges nationaux.

FCA :

Le vendeur a rempli son obligation de livraison quand il a remis la marchandise, dédouanée à l’exportation, au transporteur désigné par l’acheteur au point convenu. L’acheteur choisit le mode de transport et le transporteur. L’acheteur paye le transport principal. Le transfert des frais et risques intervient au moment où le transporteur prend en charge la marchandise.

CPT :

Le vendeur choisit le mode de transport et paye le fret pour le transport de la marchandise jusqu’à la destination convenue. Il dédouane la marchandise à l’exportation. Quand la marchandise est remise au transporteur principal, les risques sont transférés du vendeur à l’acheteur.

CIP :

Le vendeur a les mêmes obligations qu’en CPT, mais il doit en plus fournir une assurance contre le risque de perte ou de dommage que peut courir la marchandise au cours du transport. Le vendeur dédouane la marchandise à l’exportation.

DAT :

Le vendeur à dûment livré dés lors que les marchandises sont mises à disposition de l’acheteur au terminal désigné dans le port ou au lieu de destination convenu.
Le vendeur assume les risques liés à l’acheminement des marchandises et au déchargement au terminal du port ou au lieu de destination convenu.

DAP :

Le vendeur doit livrer les marchandises en les mettant à la disposition de l’acheteur sur le moyen de transport arrivant prêtes pour être déchargées à l’endroit convenu, si spécifié, au lieu de destination convenu à la date ou dans les délais convenus. Le vendeur assume les risques liés à l’acheminement des marchandises jusqu’au lieu de destination.