Depuis les attentats du 11 septembre aux États-Unis, la communauté internationale renforce la sécurisation des échanges. Washington a mis en place un bon nombre de réglementations destinées à contrôler les flux d’importations :

  • C-TPAT  

    (Customs-Trade Partnership Against Terrorism, similaire au certificat OEA),

  • CSI 

    (Container Security Initiative visant à inspecter des envois sensibles au port d’embarquement)

  • ICS

    (International Container Security proposant de scanner 100 % de containers avant embarquement à l’horizon 2012)…

L’Organisation mondiale des douanes (OMD) a élaboré un système permettant de reconnaître des opérateurs « sûrs » visant à sécuriser et faciliter le commerce mondial (SAFE). 149 des 171 pays membres de l’OMD ont signé cet accord.

Ainsi, des systèmes similaires à l’OEA apparaissent dans des pays tels la Chine, l’Inde (Accredited Client Programme), le Canada (programme PEMO), l’Australie, l’Afrique du Sud, le Maroc, la Jordanie…

Pourquoi l’UE met-elle en place ce système ?
Étiqueté avec :